Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 16:44

ATTENTION SPOILERS SAISON 5 Episode 20 - English below. Mi-avril 2009.


I – L’histoire qui se « cache » derrière la mort du médecin : Interview avec l’acteur ( Apr 7, 2009, 05:20 AM | by Michael Ausiello ) :

Je comprens que c’était votre décision de quitter House ?

Kal Penn : Oui. J’ai été incroyablement honoré, voilà quelques mois, d’avoir l’opportunité de travailler à la Maison Blanche. J’ai eu la possibilité de rencontrer le Président et quelques personnes de son équipe durant la campagne électorale et j’avais exprimé mon intérêt à travailler à leurs côtés, donc je vais être le directeur associé dans me bureau de la Maison Blanche responsable des relations publiques. Ils jouent d’intermédiaires avec le public et les différentes organisations. Ils sont en gros la porte d’entrée de la Maison Blanche.  

Allez-vous actuellement travailler dans la Maison Blanche?

KP : Ce bureau se trouve en fait dans le bâtiment administratif. La Maison Blanche est constituée de deux bâtiments : la MB et un vieux bâtiment de la Navy, appelé l’Ancien bureau administratif.

Pensez-vous y rester aussi longtemps que le mandat d’Obama ?

KP : Beaucoup de détails sont encore en suspens.  

Il n’est pas risqué de dire que votre paye “en prendra un coup”?

KP : Oh oui ! Il n’y a pas beaucoup de  récompenses financières dans ce genre de boulots. Mais, évidemment, l’opportunité de servir dans une telle position est un incroyable honneur.

Depuis combien de temps a emergé cette idée?

KP : Je pensais –m’investir en politique- depuis un moment. J’adore ce que je fais en tant qu’acteur, je ne pouvais l’apprécier plus. Mais probablement dès mon enfance, j’appréciais la balance entre les Arts et le service public. Je suis allée dans un lycée spécialisé dans les arts dramatiques/théâtre mais j’ai aussi suivi des cours « chiants » en Sciences Politiques ( ? ”I still took a bunch of those dorky political science classes” ), sans doute à cause de l’éducation/des valeurs que m’inculquèrent mes grands parents. Ils marchèrent au côté de Gandhi lors du mouvement d’indépendance en Inde, et c’est toujours resté en moi. Donc ces deux dernières années, j’y ai pensé un peu plus. Et en 2006, j’ai commencé ce programme d’études international à Standford, dans lequel il est possible de suivre la plupart des cours en ligne. Donc j’ai pu le faire, tout en continuant mon métier d’acteur. Et j’ai alors pensé que c’était le bon moment pour me retirer et passer à autre chose. Le plus marrant, bien sûr, est que j’adore être dans House. Il n’existe pas d’autre groupe aussi intelligent parmi ceux dont je me suis entouré dans le monde de la télé ; c’est pour cela que j’ai longtemps hésité avant de parler à David {Shore} et Katie {Jacobs, les producteurs exécutifs de la série}.

 

Comment la conversation a-t-elle tourné?

JP : Nous avons eu une très longue conversation. Et je me souviens avoir entendu David dire : « Es-tu en train de me dire que tu n’apprécies pas la série et que tu veux partir pour faire une autre série ? » . Et j’ai répondu quelque chose du genre : « pas du tout ! Ce que je veux dire est totalement l’inverse, j’y ai pris beaucoup de plaisir mais quelque chose en moi me pousse à faire quelque chose de totalement différent et de faire une pause en tant qu’acteur pour un bout de temps ». Et avec leur consentement, nous avons pu mettre ça en place.

Arrêterez-vous complètement le métier d’acteur?

JP : Pas nécessairement. Qui peut savoir le futur ? Je suis toujours passionné par cela. Mais pour l’instant, je ne vais plus jouer.

Comment avez-vous réagi quand vous avez su comment le personnage de Kutner disparaitrait {de la série}?

JP : Une des choses que j’adore à propos de notre série est que vous ne savez jamais ce qui va arriver. Donc la nouvelle m’a touché de la même façon, nous espérons, qu’elle a frappé l’audience : ça associe un peu de colère mais aussi de dépression. Vous allez vraiment au-delà des émotions, surtout quand quelqu’un meurt ainsi. Après coup, c’était un choix très intéressant à faire pour eux. Nous ne savons pas réellement pourquoi il l’a fait, à moins que ce soit abordé dans les épisodes suivants, dont je ne sais évidemment rien. Du moins dans l’épisode {de la nuit dernière – 5x20}, nous ne connaissons pas les raisons de cet acte. Pas de lettre  {de suicide}, ni même d’explication. Et selon David et Katie, c’était un énorme risque, car les gens vont être déçus et ça va énerver une partie de l’audience. Mais bon, à mon avis, c’est en quoi consiste l’art, quand ça provoque des émotions. Et vraiment, c’est rare de nos jours de voir ça dans le réseau télévisé mais ils ont réussi cela.

Etiez-vous déçu de ne pas avoir tourné des scènes nécessaires d’adieu avec vos co-stars ?

JP :  De mon point de vue personnel, j’aurais voulu une dernière scène avec Hugh,  une scène narquoise avec Peter, quelque chose où Olivia {Wilde} et mon personnage feraient un diagnostic ensemble. Mais je savais déjà depuis une quinzaine de jours { que Kutner se suiciderait brutalement} donc j’en étais conscient dans les épisodes précédents : « ok, c’est probablement la dernière scène que je jouerai avec Peter, et c’est la dernière fois que je serai à l’écran avec Robert ». Et, bien sûr, nous sommes encore des amis proches, donc je les ai revu des tonnes de fois depuis que j’ai arrêté le tournage.

Qu’avez-vous ressenti le dernier jour?

JP : C’est toujours émotionnel quand quelque chose d’incroyable arrive à sa fin. La « chute » aurait été très différente si je ne m’étais pas autant amusé, et si je n’aimais pas ce travail. Mais du fait que j’appréciais ce travail et le personnage, ainsi que les personnes avec qui je travaillais, je pense qu’« aigre-doux » est sans doute la meilleure façon de décrire cela : le contraste entre savoir que je veux passer à autre chose et faire quelque chose de totalement différent, avec cette forte dépression qui arrive à mon caractère… je pense qu’«aigre-doux » est la seule façon de le décrire.

Souffrez-vous de ne pouvoir être là pour expérimenter « en avant-première » les retombés après que Cuddy et House fassent l’amour ?

JP : Vraiment ? Voyez, je ne savais même pas ça ! Si c’est le cas, c’est nul de ne pas être impliqué dans un épisode comme celui-là. Ce sont ce genre d’émotions qui amènent les personnages à se dévoiler, donc, si ça va vraiment arriver, ça vaudrait le coup de le voir. [pauses] Enfin, pas voir, mais faire partie d’une scène de ce genre [rires].

>Traduction proposée par dr House. Mi-avril 2009.

-------------------------------------------------------------

 

I understand it was your decision to leave House. True?
KAL PENN:
Yes. I was incredibly honored a couple of months ago to get the opportunity to go work in the White House. I got to know the President and some of the staff during the campaign and had expressed interest in working there, so I'm going to be the associate director in the White House office of public liaison. They do outreach with the American public and with different organizations. They're basically the front door of the White House. They take out all of the red tape that falls between the general public and the White House. It's similar to what I was doing on the campaign.

Will you actually be working in the White House?
PENN:
This particular office is in the executive building. The White House has two buildings: the actual White House and an old Navy building called the Old Executive Office.

Are you there as long as Obama's in office?
PENN:
A lot of that stuff is up in the air. This is a relatively recent development.

Safe to say you're taking a huge pay cut?
PENN:
Oh, yeah. There's not a lot of financial reward in these jobs. But, obviously, the opportunity to serve in a capacity like this is an incredible honor.

How long has this been in the works?
PENN:
I've been thinking about [moving into politics] for a while. I love what I do as an actor. I couldn't love it more. But probably from the time I was a kid, I really enjoyed that balance between the arts and public service. I went to a performing arts high school, but I still took a bunch of those dorky political science classes. It's probably because of the value system my grandparents instilled in me. They marched with Gandhi in the Indian independence movement, and that was always in the back of my head. So the past couple of years I thought about it a little more. And in '06 I started this international studies program at Stanford, where they actually let you do most of the course work online. So it was something I could do while I was acting. And I thought this might be the right time to go off and do something else. The ultimate irony, of course, is that I love being on House. There's not a smarter group of people that I've been surrounded by in television. So I thought about it for a very long time before I went and talked to David and Katie.

What was that conversation like?
PENN:
We had a very long discussion. And I remember David saying, "Are you telling me that you're unhappy with the show and that you want to leave so you can go off and do a different show?" And I was like, "Not at all. I'm actually saying the exact opposite, which is I'm having an incredible time, but there's something aching in me to do something completely different and take a break from the acting thing for a while." And with their blessing, we were able to work it out.

Are you retiring from acting?                                                               x
PENN:
Not necessarily. Who's to say where any path leads? I still have a passion for it. But for the time being, I won't be acting.

How did you react when you found out how they were writing Kutner out?
PENN:
One of the things I love about our show is you never know what's going to happen. So that news struck me in the same way we hope it strikes the audience: there was a little bit of anger and some depression. You really go through those emotions, especially when somebody dies in that fashion. Ultimately, it was a really interesting choice for them to make. We don't really know why he did it, unless it's resolved in the episodes after [I left], which, of course, I'm not privy to anymore. At least in [last night's] episode, we don't really know why he did it. There's no note. There's no explanation. And as a testament to David and Katie, that's a huge risk. 'Cause it is going to make people upset, and it is going to piss off some of the audience. And, ultimately, in my opinion, that's what art really is -- when you can conjure up those kinds of emotions. And it's rare nowadays to be able to do that on network television, but they managed to. 

Were you disappointed that you didn't get to shoot the requisite good-bye scenes with your co-stars?
PENN:
From my selfish perspective, you want one last scene with Hugh, you want one awesome bantering scene with Peter, you want something where you and Olivia [Wilde] are doing a diagnostic together. But I had known a couple weeks beforehand [that Kutner would just abruptly commit suicide], so I was conscious in previous episodes of, 'Okay, this is probably the last time I'm going to get to do a scene with Peter, and this is the last time I'm going to be on screen with Robert.' And, of course, we're all still really close friends, so I've seen them a ton of times since I stopped shooting.

What were your emotions like on your last day?
PENN:
It's always emotional when something incredible comes to an end. The feeling would have been very different if I was not enjoying myself, and if I didn't love the job. But because I loved the job and the character and the people I'm working with, I think bittersweet is the probably the best way to describe it. The contrast of knowing that I want to move on and do something completely different, with the incredibly violent and incredibly depressing thing that happens to my character... I think bittersweet is the only way to describe it.

 Are you bummed you won't be around to experience firsthand the fallout from Cuddy and House having sex?

PENN: Do they really? See, I didn't even know that. If that's the case, yeah, it's a bummer to not be involved in an episode like that. It's the emotional stuff that really gets the characters riled up, so if that's actually happening, it would be neat to see. [Pauses] Well, not see. To be part of scenes like that. [Laughs]

 

Source : http://www.facebook.com/pages/In-Loving-Memory-of-Lawrence-Kutner-on-House/63172043443#/pages/In-Loving-Memory-of-Lawrence-Kutner-on-House/63172043443?v=info&viewas=716260881

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Contacter L'auteur

  • : Le blog officiel de Dr House
  • Le blog officiel de Dr House
  • : Tout sur la série Télé Dr House, notamment les vidéos... Laissez des commentaires si vous voulez que je continue et inscrivez vous à la newsletter pour ne rien rater :) Vive Dr House et son équipe!! :)
  • Contact

AIDEZ/REMERCIEZ dr House 
La plus petite somme, même de 1€, est la bienvenue ! Prenez le risque, je ne suis pas House...oh... sh**, je sens la déception ... et puis, qui sait ?, c'est p't'êt bien moi après tout ! *pose son dictionnaire de français et cherche sa vicodine -  hum, arrête la drogue dès aujourd'hui... non, plutôt demain !* :p 
Par ailleurs, si la somme reçue par mois est suffisante, ça me permettrait de retirer les publicités du blog pour le rendre plus lisible et agréable ! Merci à tous 

Recherche

Trouvez Tous Les Coffrets Dvd, Livres Goodies

A bons prix ICI

ho-coffret.jpg

News en direct sur Twitter!

Rejoignez la communauté ;)

Groupe dr House

Créez votre badge